maretraiteausoleil.com

Expatriation, retraite au soleil, stage à l'étranger, ici des infos pour vous

maretraiteausoleil.com - Expatriation, retraite au soleil, stage à l'étranger, ici des infos pour vous

Retraite au soleil au féminin 2/3

femme seule banc lac 150x150 Retraite au soleil au féminin 2/3

Est-ce dangereux de partir seule ?

Après avoir parlé précédemment de nos peurs et vu comment la confiance en soi va nous aider à les dépasser, passons aux situations plus concrètes qui peuvent attendre une femme seule qui veut passer sa retraite à l’étranger.

Le cas d’une femme partant en solitaire est loin d’être isolé, de plus en plus de femmes seules sont prêtes à se lancer. Les questions les plus souvent évoquées par les femmes portent sur la sécurité et sur l’isolement. Voyons le premier cas.

N’est-ce pas dangereux pour une femme seule ?

D’abord, il n’est pas plus dangereux de partir passer sa retraite au soleil seule que de voyager seule. Il n’est pas plus dangereux de partir passer sa retraite au soleil seule que de vivre seule dans n’importe quelle ville de France (c’est mon avis). Ce qui fait que vous sentez en sécurité actuellement, c’est que vous connaissez votre environnement et que vous agissez en conséquence. A l’étranger, c’est pareil !

Connaitre sa destination et s’adapter

Un minimum de recherche est nécessaire ! Lorsque nous sommes étrangères, il est important voire primordial de faire un minimum d’effort pour être sensible à la nouvelle culture : essayer de comprendre même si on n’approuve pas forcement. Si on comprend le pourquoi du comment, il est plus facile de se plier aux différentes règles ou habitudes. En adaptant notre comportement, nous attirons moins l’attention et par là même nous assurons notre sécurité. Sur place, le mieux est d’observer et d’imiter le comportement des femmes du pays. L’idée de base est de respecter la culture locale.

A Malte, je ne crains pas de rentrer seule à pied le soir tard, parce que j’ai appris que ce n’est pas dangereux et ça se fait. Ce n’est pas une chose que je ferais dans tous les pays. A Cartagena de Indias en Colombie, j’ai passé des soirées dehors à discuter sur la place comme les femmes colombiennes. Il n’y avait pas de danger.

Veiller à sa tenue vestimentaire

Dans le comportement à adopter, il y a bien sûr la tenue vestimentaire. Sous prétexte qu’on est au soleil, certaines s’habillent de façon qui peuvent être jugées provocante voire insultante par les locaux. Si les locaux n’expriment pas forcément ouvertement leur désapprobation, renseignez-vous sur ce qui est admis et toléré, et dans quelles circonstances. Encore une fois une bonne connaissance de la culture locale est votre alliée.

En fait, avec un peu de bon sens, ce n’est pas plus dangereux de partir vivre au soleil qu’en France. En France comme ailleurs, vous n’êtes pas à l’abri d’une personne malintentionnée. En France vous n’iriez pas vous promener seule et court vêtue couverte de bijoux, la nuit dans des endroits mal famés. A l’étranger, c’est pareil. Ne prenez pas de risques inutiles ! Bref adaptez votre comportement aux circonstances.

Evitez de tenter les gens

Sans être parano, il est important de connaitre le niveau de vie moyen des locaux pour ne pas les tenter avec votre Smartphone dernier cri sorti à tout bout de champ comme dans le métro à Paris, ou avec votre montre de marque. Des choses qui font notre quotidien peuvent valoir une fortune pour un travailleur lambda du pays, évitez tout ostentation.

Et si…

Et si malgré tout, vous vous sentez menacée ou pas en sécurité, comportez vous avec assurance. Ne jetez surtout pas de regards apeurés à droite à gauche à la recherche d’une personne pour vous sauver, vous attirez au contraire les enquiquineurs ! Évitez les contacts visuels, vous n’êtes pas obligée de répondre si on vous parle, éloignez-vous de la situation ou rapprochez vous d’autres femmes.

Quand j’étais plus jeune et que j’habitais dans un quartier peu recommandé, j’avais un petit sachet de pièces jaunes qui alourdissait mon sac à main. Je me disais qu’en cas de problème, je pourrais éventuellement me défendre avant de détaler. Bien sûr, je n’ai jamais eu à me défendre (je touche du bois). La simple idée d’avoir de quoi me défendre me permettait de me sentir plus forte et plus assurée.

Pour finir, je dirai que les questions de sécurité sont assez faciles à évacuer. Il suffit de ne pas aller dans les pays qui sont de vrais coupe-gorges, puis comme dans n’importe quel environnement, il faut bien le connaitre et adapter son comportement en se calquant sur les femmes sur place. En évitant d’attirer l’attention, on assure sa propre sécurité.

Dans le prochain article, il sera question d’isolement et de solitude.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 8.3/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Retraite au soleil au féminin 2/3 , 8.3 out of 10 based on 3 ratings

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*